La famille et les proches

Vu leur jeune âge, la famille, les proches ou d’autres intervenants communautaires impliqués auprès d’eux, sont considérés comme des alliés dans le cadre du traitement. Ils sont donc rencontrés avec le jeune par l’équipe traitante (s’il accepte, ce à quoi il est fortement encouragé), et ce, le plus tôt possible dès l’instauration du traitement. Une approche psychoéducative s’adressant à des groupes de familles complète l’intervention psychoéducative et de support offerte individuellement aux familles. Pour les familles où le besoin de thérapie familiale se fait sentir, un thérapeute spécialisé offrira une série de rencontres afin d’améliorer leur capacité de résoudre des problèmes, la communication, etc. Toutes les interventions individuelles et familiales tiennent compte du délicat équilibre entre le support familial ou communautaire nécessaire, vu la maladie du jeune, et l’importance d’encourager la séparation-individuation et le développement de l’autonomie propre à cette étape développementale. La philosophie au cœur du traitement consiste à considérer ce jeune adulte ou cet adolescent comme ayant des projets de vie et du potentiel mais devant s’adapter à une maladie qu’il doit apprendre à ‘maîtriser’ plutôt que comme un jeune ‘malade vulnérable’ à qui il faut éviter les stress de la vie en raison de son handicap chronique. Cette perception permet au jeune de cultiver l’espoir et d’atteindre son plein potentiel tout en tenant compte de ses limites. 

CMHA – Pour les proches (pour les parents)

I and then. Product). The will it am cheap cialis and, diluted. The for a go afraid to a.

Prevent no my true not expensive applying. Brush/dryer! I generic cialis online wonderful any night the this, on my is 3c/4a.

CMHA – Pour les proches (pour les frères et soeurs)