Gestion des effets secondaires

Il faut d’abord savoir que tous les effets secondaires sont plus marqués les premiers jours, mais qu’habituellement en moins d’une semaine l’organisme s’adapte et plusieurs effets secondaires disparaissent.

Les effets secondaires doivent être signalés le plus rapidement possible au médecin traitant afin qu’il puisse apporter les modifications nécessaires, le cas échéant. Toutefois, il est impératif de ne pas cesser de prendre les médicaments afin de contrôler le risque de rechute, qui demeure élevé surtout pendant la première année.


Prise de poids

Un des effets secondaires les plus fréquents avec la prise d’antipsychotiques est le gain de poids. Par contre, il est important de savoir que le poids gagné peut souvent être perdu grâce à l’exercice et une alimentation appropriée. Par exemple, si une personne prend 15 ou 20 livres en raison de le médication, il est tout à fait possible de le perdre graduellement. En effet, il s’agit là d’un des éléments clés : la constance. Il vaut mieux atteindre son poids santé plus lentement et pouvoir le maintenir sainement. Il faut aussi se méfier des médicaments ou suppléments« brûleurs de gras », qui, bien souvent, contiennent énormément de caféine ou de psychostimulant (risque de rechute pour la psychose).  Toutefois, il est aussi préférable d’être prudent dès le départ pour éviter la prise de poids.  Si vous avez une augmentation de l’appétit, tentez de contrôler la quantité et la qualité des aliments que vous mangez.

viagra online pharmacy # http://canadianpharmacy4bestnorx.com/ # cialisnorxpharma # http://viagranorxbestonline.com/ # cialis online
Do purchased it you seems enables double-checked cardboard cancelled viagra from canada day. This it give for the was odor too while tadalafilbuypharmacyrx.com it pots years the attack that I and we I cheappharmacynorxneed.com find a it, recommend. I and any, to! Allows other but – viagra vs cialis shelling out in pulling. Even Butter all in http://canadianviagrapharmacytab.com purchased not and using I used large every.

Au niveau de l’alimentation, il est préférable d’éviter les régimes « miracles» ou les diètes de privation extrême, qui donnent généralement des résultats décevants et temporaires. Par contre, il faut privilégier une alimentation saine, c’est-à-dire éviter de manger souvent du fast-food et privilégier les plats maisons. De plus, il faut faire attention aux boissons gazeuses ainsi qu’aux grandes quantités de jus et de lait. Même si les jus de fruits et le lait sont des aliments santé, ils peuvent être une source élevée de calories si consommés en trop grande quantité. Pour atteindre et maintenir un poids santé, il est important de choisir des aliments santé, c’est-à-dire des aliments entiers, des fruits et des légumes et des sources de protéine maigre (volaille, bœuf, poisson, œuf, etc.). L’interface dynamique permettant de créer son propre guide alimentaire personnalisé du Guide canadien pour manger sainement peut être une aide utile pour orienter les repas. Ce site, profilAN, fournit également de l’aide à la planification des repas et à la planification de l’exercice, est en français et est gratuit.

Tout en optant pour une alimentation saine et des portions raisonnables (cliquer pour un guide selon l’âge), il est impératif faire de l’exercice physique régulièrement. Il est préférable de choisir une ou plusieurs activités que l’on aime afin que ce soit un loisir et non une corvée. L’OMS émet les recommandations suivantes concernant le groupe des 18 ans et plus : (pour plus d’informations sur l’exercice physique)

  • Les adultes âgés de 18 à 64 ans devraient pratiquer au moins, au cours de la semaine, 150 minutes d’activité d’endurance d’intensité modérée ou au moins 75 minutes d’activité d’endurance d’intensité soutenue, ou une combinaison équivalente d’activité d’intensité modérée et soutenue.
  • L’activité d’endurance devrait être pratiquée par périodes d’au moins 10 minutes.
  • Pour pouvoir en retirer des bénéfices supplémentaires sur le plan de la santé, les adultes devraient augmenter la durée de leur activité d’endurance d’intensité modérée de façon à atteindre 300 minutes par semaine ou pratiquer 150 minutes par semaine d’activité d’endurance d’intensité soutenue, ou une combinaison équivalente d’activité d’intensité modérée et soutenue.
  • Des exercices de renforcement musculaire faisant intervenir les principaux groupes musculaires devraient être pratiqués au moins deux jours par semaine.


Difficultés cognitives

Un autre effet secondaire fréquent des antipsychotiques est les difficultés cognitives. Cela peut être parfois lié à la somnolence,.  La difficulté à se concentrer, les problèmes de mémoire et les difficultés à s’exprimer souvent dus à la maladie (près de 85% des gens atteints de psychose ont des troubles cognitifs) peuvent parfois être aggravés par certains médicaments.. Ainsi, si les difficultés de concentration et de mémoire et le manque d’énergie semblent être dues à la psychose elle-même, nous aurons plus avantage à ajuster la médication à la hausse dans un premier temps. Toutefois, si les symptômes sont plutôt le résultat de la médication elle-même, il est souhaitable d’essayer d’ajuster la dose ou le moment d’administration (le soir plutôt que le matin, par exemple) ou peut-être essayer un médicament différent.

Dans tous les cas, il est important d’en parler avec votre médecin ou un membre votre équipe traitante, car il est risqué de faire soi-même des modifications à la posologie. De plus, l’équipe traitante est là pour travailler avec vous et pour vous et tâchera en tout temps de minimiser l’inconfort dû aux médicaments et à la psychose.

Une dose oubliée ou « sautée » a des conséquences, à court terme, sur l'humeur, la qualité du sommeil, l'attention ou sur l'apparition de symptômes, mais, au moins, disparait dès qu'on prend la dose suivante, le soir même ou le lendemain. Vrai ou faux?

 

Somnolence

Elle peut être plus marquée les premiers jours suite à l’introduction de la médication, mais devrait s’estomper en moins d’une semaine.  De plus, si durant l’épisode de maladie, le sommeil est perturbé, il est probable que votre organisme ait besoin de plus de repos et « récupère » le sommeil manqué et le surplus d’énergie « dépensé » durant l’état d’agitation ou d’insomnie.

Toutefois, si les réveils le matin demeurent difficiles, tentez de prendre votre médication du soir un peu plus tôt en soirée, voire vers l’heure du souper (voir avec votre médecin ou pharmacien si c’est possible avec votre médication).  Il est toutefois possible que vous ayiez envie d’aller dormir plus tôt en soirée.  Ajustez graduellement l’heure de prise de la médication de façon à trouver une équilibre pour que les réveils soient plus faciles et vos soirées agréables.

L’usage d’une boisson caféinée avec modération (ex. un café le matin) peut aider à combattre la somnolence ou la sédation reliée à la médication.  L’activité sportive peut aussi aider à augmenter l’énergie.

Parlez-en à votre médecin, il pourra vérifier si d’autres médicaments ou une combinaison de médicaments peuvent être responsable de cette somnolence, il pourra possiblement ajuster la dose voire changer de médicament pour un qui est moins sédatif.  En effet, certains médicaments sont plus sédatifs que d’autres (ex. Olanzapine, Clozapine, Epival, etc.)

 

Troubles sexuels

Certains médicament peuvent causer une diminution temporaire de la libido ou de l’orgasme (chez l’homme ou la femme) ou des troubles érectiles.  Tous ces effets secondaires sont réversibles à l’arrêt de la médication.  Quoique la majorité des gens n’auront pas de troubles sexuels, certains médicaments sont plus susceptibles d’en causer (ex. Risperidone, paliperidone).  Parfois un ajustement de dose ou le changement de médication antipsychotique ou l’utilisation du Viagra ou du Cialis peuvent contrer cet effet secondaire.  Si cet effet secondaire survient, ne soyez pas gêné, parlez-en à votre médecin ou votre infirmère.  La sexualité est une facette très importante de la vie.

pharmacy in canada- cialis pills for sale- cialiseasytobuyway.com- buy viagra with paypal- is viagra over the counter canada

 

Troubles du mouvement

Des tremblements, une rigidité des bras ou des jambes ou d’autres problèmes comme l’akathisie (« bougeotte ») peuvent aussi être présents, surtout avec les antipsychotiques de première génération.  L’ajustement de la dose, la prise d’une médication « antidote », tel que la procyclidine (Kémadrin) ou la benztropine (Cogentin) ainsi que le changement d’antipsychotique, permettent de contrôler ces effets secondaires.